Drucken
Uncategorised
Zugriffe: 10311

Compte-Rendu de la Commission Pédagogique & Stages

-Réunion du 14 Janvier 2017, au Siège de la FITF, 19 Rue de Patay, ORLEANS-

 

 

Etaient présents :

  • Antoine De LA ROCHEFOUCAULD, Président de la FITF 
  • Pascal BOUCLET
  • Roland BURGNIARD
  • Christophe CAMBILLARD (Commission des Juges)
  • François FAVRE (Commission des Délégations)
  • Jean-Paul JOUANNE
  • Denis LEGRAND
  • Benoist PIPON
  • François De RADZITZKY
  • Denis RAFFAELLI (Commission des juges)

Etaient excusés :                  

  • Hubert KLEIN
  • Nicolas DROMER

 

Les participants ont eu connaissance des dossiers abordés quelques semaines avant la réunion. La séance est ouverte à 9h15. 

 

  1. La Réforme du Brevet.

                a. Principes fondamentaux

 

Sous l’impulsion de Denis RAFFAELLI, la Commission des Juges a choisi de faire largement participer la Commission Pédagogique et Stages à une réflexion sur les moyens d’améliorer le cursus du « Brevet ».  La dernière réforme du Brevet a considérablement fait avancer la manière d’appréhender le stress des candidats. 

De l’avis de tous, ce point très positif doit être maintenu. Il est toutefois nécessaire qu’une solution soit trouvée pour réduire le temps consacré à chaque postulant lors de l’examen.

Aux termes trois mois et demi d’échanges très productifs, il est proposé à l’assemblée de mettre en application les dispositions suivantes.

 

                b. Changement de l’appellation de l’examen

 

Il a été décidé la modification de l’appellation « BREVET DU SONNEUR CLASSÉ », qui devient dès 2017 « BREVET DU SONNEUR ».

                 

                c. Création d’un Brevet en plusieurs étapes

 

Il est également convenu d’accorder le BREVET en plusieurs étapes par l’acquisition de cinq modules préparatoires à l’examen :

  1. Trois Modules Techniques s’appliquent à évaluer des critères précis :  Brevet 1 : SONORITÉ (son juste, constant et vibré)
    • Brevet 2 : ARTICULATIONS et RYTHME (Piqués, Maîtrise Rythmique)
    • Brevet 3 : ORNEMENTS (Tayaut et Hourvari)
  2. L’évaluation des connaissances représente les modules 4 et 5
    • Brevet 4 : Musicales et Historiques (connaissance basique du solfège de la Trompe, Histoire de la Trompe)
    • Brevet 5 : Répertoire de la trompe (évaluation chantée, sur trois fanfares tirées au sort de la liste des 50 fanfares du BREVET [31 de circonstances et 19 d’animaux]. Les fanfares tirées au sort seront chantées sans aucune aide des juges, seul le mini recueil des fanfares sera mis à la disposition du candidat.)

Les Modules 1-2 et 3 s’inscrivent dans une suite logique de l’apprentissage, par contre les candidats peuvent faire évaluer les Modules 4 et 5 à tout moment du cursus.

 

d. Évaluations préparatoires à l’examen du Brevet 

 

Les évaluations sont confiées à la Commission Pédagogique & Stages. 

Une liste d’examinateurs sera rapidement définie par les Commissions Juges et Pédagogique & Stages, à raison de trois par région, au minimum. La feuille des évaluations des BREVETS 1, 2, 3, 4 et 5 sera ajustée aux règles adoptées.

Les évaluations seront proposées dans les Stages (Labellisés), les Journées Pédagogiques (Labellisées) et dans les écoles de Trompe agréées. Une liste d’écoles agréées sera prochainement proposée par notre Commission.

Les cinq Modules Techniques et Connaissances resteront acquis sans limitation de durée.

 

e. Examen du BREVET DU SONNEUR

 

Les évaluations des cinq niveaux du Brevet acquises permettront aux lauréats de se présenter à l’examen final. Les inscriptions aux BREVET DU SONNEUR seront enregistrées en ligne avant l’examen pour vérifier la validation des brevets 1 2, 3, 4 et 5. Les dispositions précédemment citées seront applicables en 2018.

L’examen final « BREVET DU SONNEUR » est géré par la Commission des Juges. La composition des jurys BREVET sera définie par ladite Commission.

Le jury du BREVET DU SONNEUR apprécie la maîtrise technique (Brevet niveaux N°1, 2 et 3) des  candidats sur l’interprétation d’une fanfare laissée au libre choix du prétendant. Aucun retour ne sera fait sur les brevets acquis antérieurement.

Les sessions d’examen seront uniquement proposées dans les Concours Fédéraux en région et au Festival International. L’ensemble de cette réforme est adopté.

 

2017 : L’année TEST 

L’ensemble des dispositions énumérées ci-dessus sera pleinement applicable en 2018. 2017 sera une année de « tests » visant à établir la viabilité de la réforme. 

  1. Les évaluations 1-2-3-4 et 5 seront proposées dès cette année dans les Stages (Labellisés), les Journées Pédagogiques (Labellisées), et écoles de Trompe agréées. Le stage de MAURS sera le premier à tester la formule.
  2. Les épreuves du BREVET du SONNEUR se dérouleront comme les années précédentes dans les Concours Fédéraux en région et au Festival International annuel. Pour la partie « Chantée » du Module 5, la possibilité d’utiliser le mini recueil sera proposée dès cette année.
  3. Il est convenu de ne plus proposer l’examen du Brevet dans les stages.

4. Passeport du Sonneur  

Un carnet de carrière, sous format numérique, rassemblant les événements majeurs de la vie du sonneur sera réalisé par la commission informatique pour une application effective en 2018. Mis régulièrement à jour par le Secrétariat, il sera accessible aux porteurs et téléchargeable sur le site FITF.

Suivi de progression

Roland BURGNIARD propose de communiquer le carnet de suivi de la progression du sonneur, utilisé dans le SUD. Le document servira de référence pour la création d’un document FITF.

5. Méthode pédagogique universelle

Une réflexion conduite par Roland BURGNIARD s’engage sur la création d’une méthode pédagogique universelle. Des travaux seront menés dans ce sens.

6. Formation des Enseignants en école de Trompe Clarification des appellations

Il est convenu de maintenir le terme « Moniteur de Stage » pour les formateurs agissant dans le cadre des Stages et Journées Pédagogiques. 

Pour éviter toute confusion, les moniteurs d’école deviennent « Enseignants en école de Trompe ».

La formation, une des priorités de la FITF

Il est entendu d’établir rapidement la liste des enseignants en école de Trompe  par Pays et par Régions. Ces enseignants,  après évaluation des compétences par la Commission Pédagogique,  pourront obtenir une agrémentation. Liste à établir par la Commission Délégation. 

Le développement d’un réseau d’instructeurs, destiné à former des enseignants en école, est une autre priorité pour agir au plus près des demandeurs. 

La création de postes de « RÉFÉRENTS Pédagogique et Stages » par Pays et par Région sera menée parallèlement. Ces référents auront en charge l’organisation de sessions de formation assurées par la Commission Pédagogique. Ces sessions de formation conforteront les  compétences  des Moniteurs  de stages, des enseignants, des instructeurs.

La commission des Délégations apportera un soutien à ces actions par une active campagne de communication interne relayée par les A.I.R. et les D.R. 

 

  Normalisation des documents existants

  • La Charte du Moniteur de Stage, inspirée de la Charte des juges, est approuvée. Sa diffusion sera confiée au Secrétariat.
  • La Demande de Labellisation (Stages et Journées Pédagogiques) est validée
  • Le Compte-Rendu Technique (Stages et Journées Pédagogiques) est validé
  • Les fichiers « Demande » et « Compte rendu » seront téléchargeables sous WORD sur le site FITF.

 

La séance est levée à 15h30.

Jean-Paul JOUANNE,  Pour la Commission Pédagogique et Stages